Le moment est venu de passer au vote électronique



Guidage vocal

Le moment est venu de passer au vote électronique 16.11.17

Dans un article du mois d’octobre 2017 paru dans la Netzwoche, deux auteurs s’interrogent sur la raison pour laquelle le vote électronique ne progresse pas plus vite en Suisse et sur les moyens à mettre en œuvre pour accélérer son introduction sur l’ensemble du territoire.

Depuis le début des années 2000, la Confédération et les cantons réalisent des essais contraignants en matière de vote via Internet. On peut se réjouir qu’en comparaison internationale, la Suisse a endossé un rôle de pionnier dans ce domaine. L’objectif du projet innovant est l’introduction au niveau de toute la Suisse du vote électronique en tant que troisième canal de vote complémentaire. Bien que 14 cantons ont déjà organisé avec succès des élections et votations via ce nouveau canal, l’introduction de cette forme moderne de vote progresse relativement lentement. Dans ce domaine, la devise définie par la Confédération et les cantons «La sécurité avant la vitesse» est naturellement bienvenue. Il faudrait néanmoins trouver des voies permettant de faire avancer l’introduction du vote électronique par les cantons.

Pour découvrir l’article dans son intégralité (disponible uniquement en allemand)

Anina Weber est responsable de projets à Trisolutions AG et Werner Zecchino est cofondateur et partenaire de la société emineo AG.